baie de La Baule

Le Pouliguen

Le Pouliguen est une station balnéaire appréciée depuis l'ouverture de la ligne de chemin de fer vers Nantes et Paris dans le dernier quart du XIXème siècle.

Sa plage familiale et ses criques, de même que sa situation rendant aisé l'accès aux curiosités de la presqu'île, en font un agréable lieu de villégiature sur la Côte d'Amour.

Le tourisme a ainsi remplacé les ressources économiques historiques de la commune dont l'activité était liée au port. Le temps n'est plus où la pêche et le transport maritime du sel extrait des marais salants de Guérande en constituaient la principale richesse.

Le déclin des activités économiques liées à la saliculture a coïncidé dans la deuxième moitié du XIXème siècle avec la transformation de la commune en une station balnéaire prisée par les familles aisées.

De nos jours, le tourisme s'est démocratisé mais l'attrait du Pouliguen reste intact pour les touristes appréciant sa belle plage au bord de la baie, ses criques et son bourg convivial. La commune a cinq mille habitants permanents, les Pouliguennais.

Lieux remarquables du Pouliguen

Le port de plaisance se déploie dans l'étier séparant Le Pouliguen et La Baule. À son extrémité, la jetée permet de contempler l'ensemble de la baie ainsi que la plage du Nau. Les manèges de la promenade bordant le port font la joie des plus jeunes.

L'église Saint-Nicolas fut édifiée à la fin du XIXème siècle dans le style néo gothique. On peut y admirer des statues en bois du XVIIème siècle représentant la Vierge Marie ainsi que Saint Nicolas.

Le bois au centre du bourg est idéal pour se détendre à l'ombre. La pétanque, mais aussi le tennis ou le basket, peuvent s'y pratiquer. Des soirées musicales se tiennent en saison dans le bois.

Bordant la pointe méridionale de la plage du Nau, la mairie est installée dans une résidence balnéaire édifiée en 1874 sous forme d'un petit château par le comte de Pellan.

Pointe de Penchâteau

La chapelle Saint-Julien, aussi appelée chapelle Sainte-Anne, date du XVème siècle ; sa charpente en bois est admirable. Le calvaire de Penchâteau dont on remarquera la croix se situe devant la chapelle.

Au bord de l'océan

Le nom du Pouliguen signifie petite anse ou petite baie blanche. Il convient de rappeler que la célèbre baie s'appelle "baie du Pouliguen", l'appellation usuelle "baie de La Baule" étant impropre.

La plage du Nau est située à l'ouest de la baie, faisant face à la plage Benoît de La Baule dont elle est séparée par l'étier. Cette belle plage de sable fin est recom­mandée pour les familles.

La Grande Côte s'étend depuis la Pointe de Penchâteau en direction de Batz-sur-Mer. Le sentier des douaniers permet de s'y promener. Il est longé par une piste cyclable protégée.

De nombreuses criques de la Grande Côte permettent d'accéder à des grottes. La grotte des Korrigans renfermerait le trésor de ces légendaires lutins bretons. Les plages de ces criques sont pittoresques, il faut toutefois se méfier car la plupart sont recouvertes à marée haute.

Hébergement en hôtel ou camping

Les visiteurs du Pouliguen peuvent être hébergés à l'hôtel, en résidence hôtelière ou dans des terrains de camping.

Valid XHTML 1.1

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2010-2017Mentions légales Contact