baie de La Baule

La Baule

La Baule est une station balnéaire re­nom­mée se déployant entre pinède et océan. Ses hôtels de luxe, ses im­meubles de bord de mer ainsi que ses charmantes villas la caractérisent.

Des artères commerçantes et animées, le parc des Dryades, de nombreux équi­pe­ments de loisir, des parcours de golf à proximité ainsi qu'un aérodrome font partie de ses attraits.

Population

La commune de La Baule-Escoublac, usuellement appelée La Baule, a seize mille habitants permanents, les Baulois. Le village originel d'Escoublac, situé à environ deux kilomètres de l'océan, est millénaire.

Le nom de la commune vient du mot "bôle" qui désigne un dépôt de sable alluvionnaire. Ainsi, les dunes de sable en perpétuel déplacement ont enseveli progressivement l'ancien village d'Escoublac jusqu'à la tempête de 1751 qui acheva de le rendre inhabitable. La forêt d'Escoublac, plantée à partir de 1818, a participé à la fixation de la dune.

La station balnéaire de La Baule ne s'est développée que depuis la fin du XIXème siècle avec la construction de nombreuses villas. Sur le front de mer, elles ont été remplacées par des immeubles qui furent édifiés dans la deuxième moitié du XXème siècle.

La place des Palmiers est le cœur du quartier de La Baule-les-Pins qui s'étend vers l'est jusqu'à border Pornichet. À l'intérieur des terres, le quartier du Guézy est séparé de la commune voisine par la voie ferrée.

Centre ville

Les artères commerçantes, tout particulièrement l'ave­nue du Géné­ral de Gaulle et l'avenue Louis Lajarrige, ainsi que les allées serpentant entre les villas balnéaires, sont pro­pices aux promenades.

Le marché central se tient quotidiennement sous les halles de La Baule toute l'année. Ces halles modernes ont été construites en 2013, une cinquantaine de commerces de bouche y sont installés.

Certaines villas du centre ville se distinguent particulièrement, un livre sur l'architecture de La Baule leur est d'ailleurs consacré.

La gare de La Baule est située à proximité du centre, elle est desservie par des TGV et des trains régionaux. Ces derniers desservent aussi la gare de La Baule-les-Pins qui est proche de la place des Palmiers.

Églises

L'église Saint-Pierre d'Escoublac se caractérise par sa tourelle inspirée par le style médiéval. Elle fut édi­fiée à la fin du XVIIIème siècle.

La chapelle Sainte-Anne, autrefois nommée chapelle Notre-Dame des Flots, fut construite à la fin du XIXème siècle. Elle n'est plus utilisée comme lieu de culte, des concerts et des expositions y sont présentés.

L'église Notre-Dame est voisine de la mairie. Consacrée en 1935, elle est de style néo-roman. Cette église fut construite en remplacement de la chapelle Sainte-Anne devenue trop exiguë. On remarquera son vitrail représentant une rosace.

Parcs et forêts

Dans les années 1850, lors de l'avènement du tourisme, des pins sont plantés pour limiter la progression des dunes de sable. Celles-ci avaient en effet provoqué l'ensevelissement du village d'Escoublac cent ans auparavant.

La forêt d'Escoublac est pratiquement située au centre de la commune entre les quartiers de La Baule-les-Pins et d'Escoublac. Cette forêt établie sur une dune est un endroit agréable pour les balades et la pratique de l'équitation.

Le parc des Dryades qui la prolonge est situé à proximité de la place des Palmiers. Parmi ses centaines d'arbres sont exposées des œuvres d'art mo­derne.

Un espace de jeux accueille les enfants dans le parc des Dryades. Des spectacles sont présentés dans son amphithéâtre.

Plage de La Baule

La plage de La Baule, parfois qualifiée de "plus belle plage d'Europe", est appréciée par les estivants. S'étalant le long de la baie, elle est bordée par un remblai.

À l'ouest de la station balnéaire, la plage Benoît est longée par une promenade piétonne. L'estran y étant le plus large, cette calme plage est accueillante pour les familles. En pente très douce, elle est largement découverte à marée basse, ce qui en fait la partie la plus tranquille du rivage baulois.

La plage de La Baule prolonge celle des Libraires située à Pornichet. Il y a plus de huit kilomètres de plages autour de la baie. Cette plage réputée est très animée en saison, de nombreux clubs pour les enfants contribuent à son attrait. Les amateurs de sports nautiques désirant pratiquer la voile à La Baule y trouveront facilement une école adaptée à leur passion.

Dans la tradition des stations balnéaires, des cabines en bois et des tentes de plage se trouvent tout le long de la baie et peuvent être louées. La réservation préalable est conseillée, car cabines et tentes sont vivement appré­ciées par les vacanciers. Les affaires personnelles peu­vent aussi être laissées dans deux consignes.

Activités sportives

Les sports nautiques sont bien évidemment privilégiés, de nombreuses écoles de voile étant réparties tout au long de la baie de La Baule.

Outre le golf déjà cité, la pratique du tennis et des sports équestres est aisée. Deux grands clubs de tennis répartis sur trois emplacements permettent de pratiquer librement ou dans le cadre de stages. Plusieurs centres équestres emmènent les cavaliers en promenade dans la forêt d'Escoublac ou sur la plage.

Les autres sports ne sont pas oubliés, un terrain de football, un terrain de rugby, un club de pétanque et un centre sportif multisport, le Complexe des Salines, sont ainsi présents sur la commune.

Hébergement en hôtel ou camping à La Baule

Les visiteurs peuvent être hébergés dans vingt hôtels à La Baule, cinq d'entre eux étant classés dans les catégories supérieures (quatre ou cinq étoiles).

Des résidences hôtelières et quatre terrains de camping ainsi qu'une aire accueillant les camping cars complètent cette offre d'hébergement afin que chacun puisse trouver le logement correspondant à son style de vacances et à son budget.

Précédent :

Suivant :

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2010-2019Mentions légalesContact