baie de La Baule

Marais salants de Guérande

Les marais salants de Guérande s'étendent principalement entre Guérande et Batz-sur-Mer, quelques exploitations se trouvant sur la commune de La Turballe. Ils sont voisins des marais du bassin du Mès également situés sur la presqu'île guérandaise.

La qualité du sel produit par ces salines est reconnue. En particulier, la fleur de sel récoltée par les paludiers est appréciée des gastronomes, des livres de recettes bretonnes y font référence. Depuis 2012, les appel­lations "Sel de Guérande" et "Fleur de sel de Guérande" sont des Indications Géographiques Protégées.

Outre leur intérêt économique, la production annuelle étant de l'ordre de dix mille tonnes de sel, les marais salants de Guérande contribuent à la préservation d'espèces végétales et animales. Ainsi, près de deux cents espèces d'oiseaux les fréquentent.

Des visites des marais sont indiquées ci-après, il est aussi conseillé de voir le Musée des Marais Salants à Batz-sur-Mer. Installé dans une ancienne salorge, ce musée possède une riche collection d'objets liés au travail du sel et présente des maquettes pédagogiques.

En se rendant à Saillé depuis Guérande, on remarquera un mégalithe, la Pierre de Saillé. Ce menhir d'une hauteur inférieure à deux mètres proviendrait d'un dolmen, il est classé comme monument historique.

Principe de fonctionnement d'un marais salant

Le sel est récolté par évaporation de l'eau de mer. Pour cela, on la fait passer dans des bassins de décantation successifs étant de moins en moins profonds. Au fur et à mesure de cette opération, l'eau se purifie par décantation des impuretés et la concentration saline augmente.

Il faut une chaleur suffisante pour évaporer l'eau. Aussi en presqu'île guérandaise, la récolte du sel n'a-t-elle lieu que pendant l'été. Les paludiers travaillent cependant toute l'année car les bassins doivent être nettoyés et entretenus.

Le parcours du mini-golf de Batz-sur-Mer évoque les marais salants en s'inspirant des différents bassins de décantation.

Maison des Paludiers

L'écomusée de la Maison des Paludiers est dédié au sel et au travail du paludier. Ce musée est situé à Saillé, village paludier pratiquement enclavé dans les marais.

Une exposition, une projection audio-visuelle ainsi qu'un exposé présenté autour d'une maquette de grande taille permettent de comprendre le fonc­tionnement d'un marais salant.

Il est également possible de visiter une saline à pied en étant guidé par un paludier. La faune et la flore du marais salant de Guérande pourront être aussi observées pendant cette visite.

Terre de Sel

Une exposition sur les marais salants est présentée par Terre de Sel au lieu-dit de Pradel que l'on peut rejoindre depuis Saillé par une route serpentant à travers les salines.

Des promenades guidées permet­tent de découvrir le circuit de l'eau dans les marais salants. Sa concentration en sel augmente progressivement à chaque bassin traversé pour terminer son parcours dans les œillets dans lesquels la récolte est réalisée.

Les métiers de la coopérative sont présentés et des expériences interactives sont réalisées au cours de balades familiales. Hors saison, des randonnées thématiques sont aussi organi­sées, entre autres sur l'observation des oiseaux qui vivent dans les marais.

Train touristique

Depuis le port de La Turballe, le circuit du train touristique traverse les marais salants et s'arrête sur certains services à hauteur d'une saline afin que les passagers puissent écouter la présentation faite par un paludier.

Par ailleurs, trois lignes d'autobus régulières desservent les marais salants, leur accès est donc facile depuis les stations balnéaires de la Côte d'Amour.

Marais du bassin du Mès

Les marais salants du Rostu sont proches de Mesquer au nord de la presqu'île guérandaise. Le bassin du Mès est distinct de celui de Guérande, mais il fait cependant partie de la zone couverte par l'appellation "sel de Guérande".

Il est possible de participer à la visite d'une saline guidée par le paludier l'exploitant sur réservation à l'office de tourisme de Mesquer-Quimiac. La visite se termine dans la salorge de Rostu qui a été restaurée.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2010-2019Mentions légalesContact